Gaz de schiste : révolution industrielle ou révolte publique ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Paul Taylor, vice-président Europe, Russie et Afrique, AspenTech

Le secteur de l’énergie est le théâtre d’une révolution. L’exploration et la production du gaz de schiste jouent un rôle de plus en plus important au niveau mondial et le marché de l’énergie est en pleine transformation. Auparavant, le pétrole et le gaz dominaient ce marché. Aujourd’hui, le schiste est au cœur des débats, car il s’impose comme une source d’énergie présentant un potentiel commercial indiscutable, mais suscitant également une vive controverse publique. L’histoire du gaz de schiste alimente de nombreux débats, car les points de vue à son sujet divergent d’une communauté à une autre. Certaines la considèrent comme une opportunité de croissance commerciale, d’autres comme une source d’inquiétude en ce qui concerne son impact sur l’environnement. D’un côté, le marché américain de l’énergie entre dans une nouvelle ère de croissance où la technologie aide les fabricants à produire de l’énergie moins chère et à réduire l’impact environnemental. De l’autre, les gouvernements en Europe sont aux prises avec des divergences politiques et sont confrontés à l’indignation publique quant aux méthodes d’extraction du schiste et à ses effets sur l’environnement. Une stratégie plus claire est nécessaire pour permettre à toutes les parties de résoudre leurs différends.

Commerce ou communauté

L’exploitation d’un gisement de gaz de schiste comporte trois phases distinctes : la découverte, le forage et l’évaluation des réserves, et la production finale. Le schiste est composé de plus de la moitié de la roche sédimentaire de la terre. Le gaz de schiste, en particulier, est une énergie peu coûteuse à l’empreinte carbone réduite, qui remplace les carburants traditionnels. D’importants gisements sont découverts et font l’objet d’opérations d’exploration dans le monde entier. Pour de nombreux pays, le gaz de schiste présente donc les atouts requis pour répondre aux besoins énergétiques croissants de la planète.

Sur le plan commercial, l’augmentation de la production de gaz naturel devrait donner un nouvel élan au marché nord-américain et apporter plus d’avantages aux consommateurs américains. Aujourd’hui, l’extraction de gaz naturel à partir de formations non conventionnelles telles que le schiste est plus viable d’un point de vue technologique et économique en raison de l’évolution constante des techniques de forage horizontal et de fracturation hydraulique. Les avantages sont potentiellement énormes. Selon un nouveau rapport de Frost & Sullivan, ce marché a généré un chiffre d’affaires de 5,37 milliards de dollars en 2012 et devrait représenter 8,62 milliards de dollars en 2019. L’essor du gaz de schiste est un avantage pour les secteurs de la raffinerie et de la pétrochimie, mais il a également réduit les coûts d’exploitation des producteurs et fabricants d’acier.

L’abondance de gaz naturel bon marché aux États-Unis se traduit par un coût trois fois moins cher qu’en Europe. Ce déséquilibre rend la production industrielle européenne bien moins rentable que celle des États-Unis. L’essor du gaz de schiste aux États-Unis devrait garantir l’autosuffisance énergétique de cette région d’ici 2020. Compte tenu de cette situation, des pays tels que le Qatar ont dû revoir leur stratégie d’exportation et exporter davantage vers l’Asie, principalement en Chine et au Japon. Un autre changement de cap important se produit au Moyen-Orient, où des propriétaires exploitants ont déjà réorienté leurs activités en aval pour compenser les pertes du secteur amont. Récemment, SABIC a annoncé son intention d’investir dans le schiste. Actuellement, la société est en pourparlers avec de grands opérateurs américains dans le cadre d’un projet de construction d’une nouvelle installation de craquage de gaz de schiste qui lui permettra de mondialiser ses activités.

En revanche, l’Europe est confrontée à d’importants conflits d’opinions. Par exemple, Kurt Bock, président du directoire de BASF, a critiqué la politique allemande en matière d’énergies renouvelables lors d’un récent entretien accordé au magazine Der Spiegel, déclarant que les fabricants de produits chimiques doivent payer le prix fort pour l’énergie qu’ils consomment. En ce qui concerne l’approvisionnement énergétique, il estime que l’Europe et en particulier le Royaume-Uni doivent centrer leurs efforts sur le gaz de schiste. Il déclare que Wintershall, filiale pétrolière et gazière de BASF, « a utilisé des techniques similaires à la fracturation hydraulique pour extraire du gaz de formation imperméable pendant des décennies et la seule raison pour laquelle l’Europe est réfractaire à une révolution de la fracturation hydraulique est liée aux mythes entourant ce procédé ».

L’exploration et le développement du gaz de schiste en Europe ont été limités par des lois contraignantes et les nombreux militants de la protection de l’environnement et de la santé. La montée en puissance des groupes de pression contre le gaz de schiste a freiné les progrès dans ce domaine en raison de la forte opinion publique pesant sur la viabilité et l’impact de la fracturation hydraulique ou « hydrofracturation », technique de forage qui rend l’extraction du gaz de schiste possible. Certains pays, tels que le Royaume-Uni, ont été confrontés aux inquiétudes et protestations des militants quant aux effets éventuels de cette technique sur la contamination des eaux souterraines. Les initiatives prises en vue de standardiser les procédés de fracturation, notamment la divulgation des fluides de fracturation et la publication des effets géologiques, continuent d’évoluer sur le plan politique et environnemental. La controverse concerne en grande partie le procédé de forage et le fait que la fracturation implique le pompage du sable, des produits chimiques et de l’eau à très haute pression dans les profondeurs de la terre pour extraire le gaz des couches de schiste. L’impact potentiel de la fracturation hydraulique sur l’environnement est un problème majeur pour de nombreux gouvernements et organismes de réglementation.

Actuellement, l’Europe n’a pas de politique universelle en ce qui concerne la production de gaz non conventionnel et tant que l’Union européenne n’aura pas défini une norme claire, il sera difficile de savoir comment les régions européennes pourront obtenir le même niveau de succès qu’aux États-Unis. Selon de nombreux experts, les atermoiements en Europe sur les décisions politiques et l’élaboration de réglementations freinent le progrès et limitent la croissance de l’emploi dans ce secteur. En revanche, le gaz de schiste est le catalyseur du renouvellement de l’industrie chimique américaine et apporte d’énormes avantages économiques pour l’ensemble du secteur, y compris en termes de création d’emplois.

La révolution technologique

Cela dit, pour de nombreuses entreprises, l’accessibilité du gaz de schiste est une problématique commerciale. Compte tenu de leurs importantes dépenses d’investissement, les entreprises doivent exploiter et traiter les ressources de la manière la plus rentable possible pour obtenir un bon retour sur investissement. Les technologies classiques de forage directionnel horizontal ont été largement utilisées aux États-Unis pour forer des puits de gaz de schiste et la roche qui entoure le puits de forage doit généralement subir une fracturation hydraulique pour qu’il soit possible de produire des quantités importantes de gaz. Ce procédé est coûteux et peut représenter jusqu’à 25 % du coût total du puits. La fracturation hydraulique et le forage horizontal sont des technologies importantes qui assurent la viabilité économique de la récupération du gaz de schiste. Une infrastructure intermédiaire inadéquate (usines de traitement, zones de stockage, terminaux de gaz naturel liquéfié, etc.) nécessite un investissement spécialisé non seulement aux États-Unis, mais dans toute région souhaitant exploiter le gaz de schiste.

Le rôle des logiciels avancés

La technologie est donc essentielle pour les entreprises qui souhaitent transporter et traiter les réserves de gaz. Les technologies logicielles répondent au besoin de réduire les coûts. En adoptant des solutions logicielles dédiées au secteur médian, les entreprises peuvent créer de nouvelles installations de traitement du gaz et des liquides plus rapidement, et améliorer le retour sur investissement. Ces logiciels réduisent les investissements initiaux en optimisant les processus stationnaires et dynamiques, ainsi que les coûts d’exploitation en intégrant des modèles de simulation avec des données de production pour la planification des opérations et l’aide à la décision. Dans un contexte opérationnel, aspenONE optimise la fabrication et la chaîne logistique soumises à la réduction des coûts, à la charge d’alimentation, aux contraintes et à la demande, tout en offrant l’agilité requise pour s’adapter à l’évolution du marché. Pour une rentabilité optimale, il est indispensable de tirer le meilleur parti des actifs du secteur médian lorsque les marges sont étroites sur des marchés de plus en plus concurrentiels. Les logiciels conçus pour l’industrie de process optimisent les opportunités offertes par les zones de gaz de schiste non conventionnelles en alignant les stocks et la distribution sur la demande du marché.

L’histoire du gaz de schiste se poursuit

La propagation mondiale du gaz de schiste a incité de nombreux pays à examiner leur stratégie énergétique et leurs matières premières chimiques. Les marchés sont instables en raison de la croissance de l’exploitation du gaz de schiste aux États-Unis et les gouvernements en Europe sont aux prises avec les dilemmes de la réglementation ainsi que les écologistes contrariés par les effets potentiels à long terme de l’exploitation du gaz de schiste sur les écosystèmes de la planète. En somme, l’industrie de process et les communautés ont des niveaux de maturité et de compréhension différents dans le monde entier.

Il est essentiel de replacer le gaz de schiste dans son contexte. L’exploitation du gaz de schiste doit être examinée au cas par cas et région par région. Ce qui fonctionne aux États-Unis peut ne pas être approprié pour l’Europe, l’Asie ou d’autres régions du monde. Cela dit, compte tenu de l’augmentation de la demande d’énergie à l’échelle mondiale, l’industrie et les gouvernements se voient de plus en plus contraints de définir des politiques et des paramètres régionaux clairs dans le cadre desquels travailler. La conformité et la réglementation, la technologie et les techniques éprouvées, ainsi que la communication et la consultation publique sont des éléments essentiels pour résoudre les problèmes conflictuels et venir à bout des mythes restants autour du gaz de schiste. Mieux informer, surtout en Europe, dissipera les craintes concernant l’impact de l’exploration du gaz de schiste sur l’environnement et les communautés, et permettra aux entreprises de définir les attentes commerciales et de planifier les besoins plus stratégiquement sans crainte de représailles publiques.

La révolution technologique s’est avérée très bénéfique pour l’industrie de process. La révolte publique a suscité beaucoup d’angoisse et de scepticisme. Quel que soit le point de vue adopté, le débat opposant les « défenseurs du schiste » aux « détracteurs du schiste » n’est pas clos.

A propos d’Aspentech

AspenTech est l‘un des principaux éditeurs mondiaux de logiciels optimisant les opérations des industries de transformation, notamment dans les secteurs de lénergie et des produits chimiques, ainsi que dautres industries qui fabriquent des produits à partir d’un procé chimique. Les solutions intégrées aspenONE permettent aux industriels d’optimiser leurs opérations d’ingénierie, de production et de logistique en appui sur les meilleures pratiques. Les clients d’AspenTech sont ainsi mieux à même de renforcer leurs capacités, d’améliorer leurs marges, de réduire leurs coûts et d’assurer une utilisation plus efficace de l‘énergie. Pour voir comment de grands industriels à travers le monde utilisent les logiciels dAspenTech pour optimiser leurs opérations, rendez-vous sur

http://www.aspentech.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »